[Savoie] Christalex investit pour le confort de ses collaborateurs

La blanchisserie Christalex prépare l'agrandissement de ses locaux afin d'améliorer les conditions d'exercice de ses salariés et anticiper une potentielle hausse d'activité.

Après deux années de fort ralentissement d'activité, consécutives à la baisse de fréquentation des établissements touristiques suite au covid qu'elle fournit en linges de lit et de toilettes, Christalex poursuit sa progression. La blanchisserie industrielle établie à Aiton, sur la zone d'activité Alp'Arc, termine notamment son premier exercice après croissance externe. En juin 2021, elle rachetait en effet une blanchisserie artisanale proche de Valence. "Sur les Alpes du Nord, notre activité est très saisonnière, concentrée entre décembre et avril. L'acquisition réalisée en Drôme, au sein d'un véritable hub hôtelier sur la route des vacances estivales, contribue à lisser notre charge de travail sur l'année" analyse Albert Pari-Bonfils. Le dirigeant mesure également les économies d'énergie et d'eau prodiguées par la nouvelle chaudière à gaz qu'il a commandée en janvier 2021 pour alimenter deux boucles de vapeur desservant le train de repassage et les machines à laver.

Dès septembre 2021, Christalex a par ailleurs anticipé le retour des vacanciers dans les stations de montagne. L'entreprise a investi dans un nouveau train de repassage. Stratégie payante : les flux ont bondi de 40%. "Cette acquisition nous apporte un volant de sécurité pour absorber des marchés dont le volume dépend intimement des taux d'occupation des destinations touristiques". Mais ces gains de productivité visent aussi à apporter davantage de confort à la quarantaine de collaborateurs. En ce sens, Christalex vient de migrer vers la semaine de quatre jours pour les trois équipes en roulement sur six jours par semaine.  Avec l'appui de l'agence économique Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises Savoie, la blanchisserie industrielle vient de déposer un permis portant sur un agrandissement de 600 m² en auvent, un nouveau bâtiment de 200 m² pour réceptionner le linge sale et un second bâtiment de 600 m² en complément des 1 900 m² actuellement occupés. "Nous resterons à périmètre constant de volumes traités mais les conditions d'activité seront perceptiblement améliorées" précise le dirigeant. Ces travaux mûris de longue date avec l'accompagnement de l'Agence pourraient, sous trois à quatre ans, réinterroger une stratégie de progression, même si "dans un premier temps, nous allons absorber ces évolutions avant d'envisager la conquête de nouveaux marchés" conclut Albert Pari-Bonfils dont la préoccupation reste actuellement le recrutement de cadres intermédiaires.

Christalex
111/171, rue Louis Armand - PAE Alp'Arc - 73220 AITON
04 79 36 93 85 | christalex.aleses@wanadoo.fr | http://christalex.fr

Contact Agence :  Florian PARIS –fparis@arae.fr

Interview : Raphaël Sandraz



Publié le 6 juillet 2022


Mis à jour le 1 octobre 2022

Partager ce post
[Savoie] Polyair Industrie : la solution globale au traitement d'air