TRIALP optimise le reconditionnement des huiles alimentaires

Modernisant une première expérience conduite depuis une quinzaine d'années, Trialp lance une nouvelle plate-forme de collecte et recyclage des huiles alimentaires usagées.

Accompagnée dès 2019 par l'un des volets du programme "Industrie du futur" animé par l'antenne Savoie de l'Agence économique régionale Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, Trialp aboutit désormais dans la mise en activité d'un procédé amélioré de recyclage des huiles alimentaires usagées. L'entreprise spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets avec une dimension sociale et humaine pour l’insertion par l’économique et la lutte contre l’exclusion, remplace un outil devenu obsolète. Malgré quelques retards induits par la crise sanitaire, le procédé mis en œuvre répond à la hausse d'une collecte élargie auprès des filières professionnelles de Savoie, Haute-Savoie, Isère et Ain à l'aide des véhicules de ramassage Trialp. "Les hôteliers-restaurateurs respectent de mieux en mieux la réglementation qui leur réclame une gestion responsable de leurs déchets" observe Jean-Louis Hofbauer, dirigeant de Trialp. Cet effet se conjugue à un second axe de développement : la multiplication des "baraques à huile", des points d'apports volontaires que l'entreprise chambérienne multiplie sur les territoires afin de récupérer les flux apportés par les particuliers. Sur les cinq dernières années, les volumes collectés ont ainsi augmenté de 20%. "Nous avons encore un gisement à capter auprès des particuliers" projette J.L. Hofbauer.

L'investissement de 400 000 € engagé avec le concours d'aides régionales à hauteur de 25% permet ainsi :

  • de dépasser les limites jusqu'alors rencontrées dans le reconditionnement des huiles,

  • d'améliorer les conditions de travail des 15 collaborateurs (bientôt 20 en 2022),

  • de libérer sur site une place devenue nécessaire à l'accroissement de la collecte des déchets dangereux, l'une des autres compétences de Trialp.

La hausse qualitative obtenue par la nouvelle plate-forme ouvre aussi de nouveaux marchés quant à la valorisation des huiles traitées. "Les solutions déployées sur notre plate-forme de reconditionnement modernisée limitent le transport de déchets puisque nous avons testé avec succès le réemploi in situ des huiles traitées dans une chaudière utilisée dans le procédé de décantation. Ce sont autant de camions citerne qui ne sont pas adressés vers la filière des biocarburants" apprécie Jean-Louis Hofbauer. Ce démonstrateur, réalisé avec l'appui de la société haut-savoyarde Simox, revêt donc une dimension d'économie circulaire que Trialp considère pouvoir dupliquer chez des collecteurs d'huiles, et plus globalement pour des applications de chauffage du cadre bâti. Les perspectives de développement de cette solution apparaissent prometteuses avec, pour enjeu majeur, des pollutions évitées dans les réseaux d'assainissement et la transformation de déchets en matières premières.

Trialp
928 Av. de la Houille Blanche |73000 Chambéry

04 79 96 41 05 | https://www.trialp.com/ 

Contact Agence :  Isabelle Clouet – iclouet@arae.fr

Interview : Raphaël Sandraz



Publié le 21 septembre 2021


Mis à jour le 22 octobre 2021

Partager ce post
Replay - Conférence : Tradition et Modernité : le challenge d'un mariage réussi