[Savoie] Skitec redonne vie aux skis

Innovante sur le secteur de l'économie circulaire, SkiTEC donne une seconde vie aux skis usagés, reconvertis en mobiliers et équipements urbains.

Odoo • Image et Texte

Chaque année, à l'échelle française, près de 240 000 paires de skis sont jetées sans réels réemplois hormis la séparation du fer et des composites destinés au broyage. En 2018, une association s'est pourtant interrogée sur les propriétés mécaniques avérées de ces matériaux. A force d'expérimentation et d'exploration des potentiels économiques d'une filière à concevoir, l'entreprise SkiTEC a vu le jour en janvier 2021 sur le métier inédit de transformateur de skis. 

Alors que la législation prévoit de mobiliser la responsabilité élargie des producteurs (REP) suite à la loi contre le gaspillage et pour l’économie circulaire (loi "AGEC" du 10 février 2020), la société d'intérêt collectif coopératif répond désormais opportunément aux préoccupations des fabricants quant à la gestion de leurs rebuts, leurs retours de SAV ou de tests ; des loueurs en stations de sports d'hiver arrivés en fin de saison ; mais également des particuliers qui accèdent aux déchetteries, notamment sur le Grand Chambéry (100 paires/mois).

Misant à l'horizon 2025 sur la mobilisation de 20% d'un gisement estimé à 500 000 "planches de glisse" en fin de vie, SkiTEC cible deux marchés. Le premier concerne l'éco-conception à partir d'anciens skis de mobiliers stylisés, esthétiques et opérationnels (reconditionnant environ 10% des volumes). En parallèle, ses ingénieurs et chercheurs inaugurent les références techniques et les brevets grâce auxquels est rendue possible la construction, au cas par cas, de hangars et abris à vélos (objectif de 40% des volumes transformés) ainsi que d'ombrières solaires (pour 50% des volumes).

Odoo • Texte et Image

"Nous étudions la résistance à l'arrachement, la flexion des divers modèles de ski pour constituer des référentiels de construction qui n'existaient pas, mais qui exploitent parfaitement les capacités des matériaux que comprend un ski. Nous sommes pour cela accompagnés par un bureau de contrôle" explique Émilie Vuillequez, directrice générale des 4, et bientôt 6, salariés.

Fondée sur un capital de 100 000 €, la SCIC de 30 actionnaires ambitionne de porter celui-ci à 150 000 € d'ici le 31 décembre 2021 afin de poursuivre l'industrialisation de ses process. En parallèle, elle participe au sein d'un collectif à la constitution, à l'échelle de la Savoie, d'un centre de collecte SKI'R. Installée sur 250 m² d'atelier et de stockage à Bassens, SkiTEC espère convaincre maintenant les collectivités publiques et les entreprises de l'arc alpin européen avec le soutien de l'agence économique régionale Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises de Savoie dans le cadre du programme INNOV'R®, guichet régional de soutien au développement de projets éco-innovants. Elle a également bénéficié du plan relance mis en faveur des entreprises engagées dans la transition écologique.

Skitec

04 58 14 11 87
www.skitec.fr / bonjour@skitec.fr

Contact Agence : Isabelle CLOUET – iclouet@arae.fr

Publié le 21 décembre 2021


Mis à jour le 26 juin 2022

Partager ce post
[Savoie] Robaut Conception se forme pour éviter la cybercriminalité