[Isère] ENERSENS passe la surmultipliée

Grâce au développement de l’aérogel de silice sous forme de feuillets ultrafins (0,5 à 2,5 mm) mis au point en 2020, Enersens, spécialiste de la « super-isolation », prévoit de développer ses capacités de production pour passer de 500 m² aujourd’hui à 1,5 million de m² en 2024. Un changement d’échelle pour répondre aux besoins de son nouveau marché phare : l’isolation des batteries de véhicules électriques.

Dans le cadre d’un programme EASYPOC qui permet de financer l'étude de faisabilité technologique et/ou l'élaboration d'une preuve de concept en mobilisant les technologies du CEA, Enersens a pu démontrer que grâce à la technologie aérogel, ses matériaux résistent à l'explosion d'une cellule de batterie malgré des températures enregistrées supérieures à 1100°C. L’isolant d’Enersens améliore ainsi la sécurité des batteries et permet, grâce à sa finesse, d'étoffer le pack batterie pour offrir plus d’autonomie au véhicule.

Avec ce produit, la société, identifiée comme une PERL de l'Agence régionale, vise également le marché de la micro-électronique. A plus long terme, elle envisage un retour à son marché d’origine, le bâtiment.

Contact : 
Denery Fenouil : 09 73 32 20 40 (Rochetoirin), denery.fenouil@enersens.fr

Publié le 5 janvier 2023


Mis à jour le 30 janvier 2023

Partager ce post
[Isère] SIQUANCE, pépite du quantique