Un webinaire sur l'international

Mardi, 9 Octobre, 2018



Adressée en premier lieu aux entreprises régionales qui cherchent les relais de croissance en Afrique et Moyen Orient, cette première session en ligne a été organisée par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises en partenariat avec Business France, CCI International et les Conseillers du Commerce Extérieur.

Estimés à un volume d’affaires annuel de 9 000 milliards de dollars, les marchés publics internationaux représentent près de 15 % du PIB mondial avec les opportunités dans de nombreux secteurs : infrastructures publiques, transports, industrie, télécommunications, énergie, agriculture, hydraulique, éducation, santé, ...

Malgré la concurrence extrêmement rude notamment avec les pays asiatiques, les opportunités d’affaires pour les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes restent plus que d’actualité à l’heure où le Conseil Régional renforce son engagement pour les projets de coopération dans ses régions partenaires dans les pays comme Maroc, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Irak ou Egypte. Mais comment s’y prendre correctement, surtout lorsqu’on est une PME : comment repérer les projets dans le bon timing, se faire identifier auprès de potentiels acheteurs ou prescripteurs, valider les bonnes sources de financement…  

Le webinaire organisé le 26 septembre dernier avait pour objectif de fournir aux entreprises régionales une boite à outils pour optimiser leurs chances de succès : une piqure de rappel sur les démarches indispensables, le parcours type et les outils de veille, avec Cécile Heïdi Antony-Clonts et Laurence Hautefeuille du Service Organisations Internationales et Bailleurs de fonds de Business France, la veille sur les marchés publics européens avec Kim Dupont de la CCI Grenoble GREX et les retours du terrain apportés par les chefs d’entreprises ayant l’habitude de pratiquer ce type de projets.

Très prisés par les grandes ingénieries comme Artelia dont le volume d’affaires financé par les bailleurs internationaux en Afrique et Moyen Orient s'élève à près de 150 Mln €, les marchés en question restent accessibles aux PME et même les start up à condition de ne pas les prendre à la légère. Hovsep Der Kevorkian, le Directeur de l’Activité Eau et Déchets chez ARTELIA insiste sur les critères clefs de réussite: les références clients irréprochables, l’expérience solide dans la réalisation de projets dans les environnements comparables, l’adéquation entre la proposition financière et technique, la qualité de CV… A quoi se rajoutent la participation d’experts locaux, le transfert de technologie et la création d’emplois, les critères prépondérants dans les pays soucieux de développement de leur économies locales.

Dominique Le Corre, VP Développement du Groupe CEME, une ETI spécialisée dans le génie électrique qui réalise ses data center dans le monde entier, préconise aux PME de plus petite taille de ne pas aller en direct mais justement de se rapprocher de grandes ingénieries susceptibles de jouer le partenariat avec les entreprises qui leur apportent les briques de solutions.

Anticiper, faire son lobbying parfois plusieurs années d’avance, s’appuyer sur les relais locaux, créer son réseau d’informateurs et de prescripteurs issus de domaines sur lesquels portent les projets, sécuriser les disponibilités et les compétences des équipes qui seront en charge de réalisations sur le terrain. Rien de vaut une solide préparation et une présence organisée et durable dans les pays concernés. Une autre idée importante est de se faire connaitre auprès de l’Agence Française de Développement et de la DG Trésor qui, via son dispositif FASEP (Fonds d'Etudes et d'Aide au Secteur Privé) permet de financer des études de faisabilité ou des prestations d'assistance technique dans les pays en développement en partenariat de la France.

Les questions sont nombreuses, les entreprises s’interrogent notamment sur les outils de veille mutualisés qui pourraient être mis à disposition d’entreprises à l’échelle de la Région ou sur l’opportunité de réorienter ses choix stratégiques entre les zones francophone et anglophones, ces dernières caractérisées par leur culture business et fortement concurrentiels.

Le sujet reste ouvert, l’Agence avec ses partenaires de l’international seront à vos côtés pour vous tenir au courant des opportunités et fédérer les entreprises régionales motivées par les collaborations.

Une opportunité très concrète pour prospecter ces marchés et rencontrer les décideurs se présente dans le cadre d’une mission d’entreprises Auvergne Rhône Alpes au Sénégal et Côte d’Ivoire organisée en décembre à l’occasion de rencontres économiques de l’AIRF (Association internationale des Régions Francophones) et la CPCCAF (Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines). Plusieurs secteurs seront mis en lumière : l’agriculture, l’agroalimentaire, les ENR et la ville intelligente.

Contact : Marie Popkowska, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises  - mpopkowska@auvergnerhonealpes-entreprises.fr

Ce webinaire était organisé en partenariat avec Business France, CCI international, CCEF, et le Conseil régional.

International
Services

Partager