Spécialisations industrielles AURA

Mercredi, 6 Mars, 2019



Le service IET (Intelligence Economique et Territoriale) d'Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises vous propose un panorama des spécialisations industrielles des territoires en Auvergne-Rhône-Alpes.

Auvergne-Rhône-Alpes : une industrie régionale diversifiée, des spécialisations territoriales

  • Première région industrielle de France en nombre d’emplois, Auvergne-Rhône-Alpes se caractérise par une très grande diversité d’activités de production : métallurgie et travail des métaux, machines et équipements, agroalimentaire, caoutchouc et plastiques, matériel électrique, textile, chimie, pharmacie, automobile, aéronautique, composants électroniques et matériel informatique, matériel médical, etc.
  • Empreinte de l’histoire locale, cette diversité sectorielle se traduit par des spécialisations industrielles fortes dans les territoires.
  • Dans la région, l’industrie irrigue tous types de territoires : urbains, périurbains et ruraux.

Auvergne-Rhône-Alpes compte 478 000 emplois industriels au sens large (industries manufacturières, industries extractives, énergie, eau et déchets), soit 16% du total des salariés.

  • Les zones d’emploi les plus industrielles sont des territoires ruraux et périurbains : 60% des zones d’emplois de la région ont une part d’emplois industriels supérieure à la moyenne régionale.
  • Dans les 8 territoires très industriels, 26 % à 40 % des salariés travaillent dans l’industrie : Vallée de l'Arve (Haute-Savoie), Oyonnax, Ambérieu (Ain), Ambert, Thiers, Issoire (Puy-de-Dôme), Brioude (Haute-Loire) et Annonay (Ardèche).
  • Les 7 grandes zones d’emploi urbaines de la région (Lyon, Grenoble, St Etienne, Clermont, Valence, Annecy et Chambéry) abritent 60% de l’emploi industriel et 66% de l’emploi salarié régional.

Quelques éléments d’analyse de la localisation des industries manufacturières : 413 500 emplois salariés dans la région

  • 4 secteurs phares concentrent la moitié des emplois industriels de la région : métallurgie et travail des métaux, machines et équipements, industries agroalimentaires, caoutchouc-plastiques
  • Dans le travail des métaux et les IAA, les emplois sont répartis de façon diffuse sur l’ensemble du territoire régional
  • A l’inverse, la fabrication de machines et équipements est très concentrée géographiquement, autour de quelques grands acteurs
  • Dans le secteur du caoutchouc-plastiques, les emplois sont regroupés dans un petit nombre de territoires. Deux cas de figure : la présence d’un grand site de production (ex : Michelin, Qualipac Aurillac) ou la concentration géographique de nombreux acteurs (ex : plasturgie à Oyonnax).

Ancrées dans l’histoire locale, les spécialisations industrielles traduisent deux types de situations :

  • La présence d’un ou deux grands employeurs, qui concentrent une part importante de l’emploi industriel dans un territoire
  • La concentration géographique de plusieurs acteurs du même secteur.

Pour en savoir plus, consultez le panorama des spécialisations industrielles en Auvergne-Rhône-Alpes.

Contact : Agnès COLLOMB-CLERC - acollomb-clerc@auvergnerhonealpes-entreprises.fr


ARAE

Partager