Vous êtes ici

Reyes Groupe : Industrie du Futur

Lundi, 14 Mai, 2018



Cette PME de 250 personnes, située à Valence, s’est engagée dans un programme Ambition Industrie du Futur piloté par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises. Résultat : un gain de deux à trois ans dans sa démarche stratégique.

Avec plus de 40 ans d’expérience, Reyes Groupe entreprise valentinoise à dimension internationale est un des acteurs stratégiques des équipements électromécaniques à destination des marchés de l’énergie, du pétrole, du gaz, du nucléaire, de l’hydroélectricité… Avec ses 250 collaborateurs Reyes conçoit et réalise des armoires de distribution et de process pour tous types de secteurs et d’industries. Sa longévité s’explique par la philosophie de ses équipes : professionnalisme, rigueur et pro action.

En 2016, Reyes Groupe s’est réorganisé et a regroupé ses unités de production initialement composées de 6 petits établissements allant de 2000 à 3000 m2 de surface. Ces unités sont maintenant intégrées sur le site unique de Valence, d’une surface de 15000 m2. Cette action a permis de gagner en cohérence et en productivité, d’uniformiser et d’homogénéiser les bonnes pratiques d’ingénierie, de conception et de production.

Mais cette réorganisation n’a pas permis à Reyes de se concentrer comme il l’aurait souhaité sur les technologies d’avenir, comme l’explique son Directeur Général Sébastien Cerise : « Le travail de réorganisation et de regroupement de nos unités s’est étalé sur trois ans et nous a permis d’être plus performant et plus réactif par rapport à nos clients. C’était une étape absolument nécessaire pour le développement de notre groupe. Mais la contrepartie est que nous n’avons pu consacrer que peu de temps à l’innovation et à l’automatisation, et notre métier d’ingénierie et de production a particulièrement évolué vite ces dernières années, passant de process de fabrication principalement manuels à des process de plus en plus automatisés. Nous sommes d’autre part fortement concurrencés par les pays à bas coûts de main-d’œuvre, et l’investissement en machines est une façon de redonner de la compétitivité à notre production locale. »

Si la productivité est un enjeu majeur, les clients de Reyes ont aussi des attentes en termes de qualité et de traçabilité « Nos grands clients institutionnels sont aujourd’hui de plus en plus demandeurs de qualité et surtout de traçabilité des opérations effectuées tout au long de la chaine de fabrication, notamment dans des domaines très contraints comme le nucléaire et la défense. Des opérations faites manuellement jusqu’à présent sont en passe d’être automatisées, notamment sur la filerie, la découpe tôlerie et les machines de contrôle de sertissage. L’automatisation de la traçabilité nous permet aussi d’apporter une parfaite qualité dans nos fabrications, avec des impositions de contrôles destructifs pour le nucléaire plus particulièrement » explique Sébastien Cerise.

Tous ces enjeux évidemment sont essentiels pour Reyes Groupe car on parle bien ici de la survie pour l’entreprise, et de son développement. Outre la réorganisation, des investissements importants ont aussi été engagés depuis cinq ans sur les chaînes numériques et en particulier des logiciels 3D : le bureau d’études fonctionne actuellement de façon totalement informatisé ou numérisé. Le complément évident maintenant est l’apport de machines de production, et l’organisation en interne pour continuer à gagner en productivité et trouver de nouvelles marges de manœuvre et de développement.

2017, En route vers l’Industrie du futur

« En 2017, nous avons engagé deux programmes avec l’aide de la Région et le support d’Auvergne Rhône-Alpes Entreprises pour travailler sur l’automatisation et l’organisation, qui sont les deux leviers essentiels qui nous permettront de nous développer dans les années à venir. L’apport de la Région et de l’Agence Régionale, à travers ces deux programmes et leurs financements, a été essentiel en termes de catalyseur et aussi de réactivité de mise en œuvre : ceci nous a certainement permis de gagner deux à trois ans dans notre démarche stratégique ! » annonce Sébastien Cerise, qui précise : « Nous avons engagé le programme Ambition Industrie du Futur pour la partie automatisation, avec le bureau d’ingénierie Techteam, et le programme Performance PME sur la partie organisation Lean Manufacturing avec Optilence. La complémentarité de ces deux programmes est un point essentiel pour notre nouvelle organisation de production et nous en ressentons dès à présent les effets bénéfiques. Les démarches d’accompagnement engagées sur l’automatisation et le lean manufacturing sont primordiales et pleinement appréciés par nos salariés et nos clients. C’est vraiment un élément et une dynamique essentiels que nous avons pu insuffler rapidement grâce aux  accompagnements ».

Un accompagnement sur mesure

Pour Reyes Groupe, l’objectif dans le programme Ambition Industrie du Futur était fermement de gagner en productivité et d’explorer les voies d’automatisation les plus pertinentes en termes de stratégie et de retour sur investissement. Les pistes explorées en production ont porté principalement sur la filerie automatique, la découpe automatique de tôlerie et la découpe automatisée des goulottes et des rails.

Le programme Ambition Industrie du Futur, piloté par Auvergne Rhône-Alpes Entreprises et subventionné à 80% par la Région, permet à l’entreprise de bâtir son propre cahier des charges et de choisir le prestataire, parmi les présélectionnés, le plus à même de répondre à ses attentes. Ces points sont particulièrement appréciés des PME, qui en soulignent aussi la simplicité de l’instruction et la réactivité, ainsi que le professionnalisme des prestataires proposés.

Pour Reyes Groupe, le choix s’est porté très rapidement sur le bureau d’ingénierie Techteam basé à Saint-Priest (69). L’accompagnement s’est très vite engagé avec pour Reyes des attentes sur l’identification et la validation de l'étendue du besoin, la rédaction de cahiers des charges, l’identification de fournisseurs et aussi une estimation du ROI global.

Sébastien Cerise explique « L’expertise de Techteam a été d’une excellente qualité. Leurs experts ont su se mettre à la portée de notre PME avec une approche très pragmatique et très humaine, une analyse rapide et performante de notre environnement, avec un regard extérieur extrêmement pertinent et efficace pleinement utile dans notre démarche. Le calcul du ROI nous a  permis de savoir que l’apport des machines va avoir un impact très important sur nos prix de revient et la génération de valeur ajoutée. L’impact va être aussi important sur notre compétitivité, la rationalisation et l’optimisation de nos surfaces de production, l’amélioration de la qualité et la diminution des temps de reprise, l’amélioration de la sécurité et de l’ergonomie des postes de travail de nos compagnons. C’est un élément essentiel en termes de sécurité, de qualité, de performance industrielle et économique pour les années à venir ! En termes d’impact financier l’apport de Techteam a été déterminant dans l’analyse des besoins, du cahier des charges et la mise en place d’indicateurs. Un des points clés de l’apport de Techteam est aussi d’accompagner sur les aspects humains, libérer la parole. La machine ne doit pas écraser l’humain, mais venir l’accompagner dans ses tâches »

Pour Sébastien Cerise, les programmes Ambition Industrie du Futur et Performance PME ont été des catalyseurs qui vont générer encore plus de dynamique et de création d’emploi. L’action doit se prolonger sur les années à venir car c’est une démarche stratégique qui s’inscrit dans la durée.

Des perceptives positives

Les efforts de Reyes, engagés depuis plusieurs années, portent pleinement leurs fruits. 25 personnes ont été embauchées en 2017 et une quinzaine de poste sont ouverts dès à présent sur 2018, dont des postes dédiés à la qualité opérationnelle, à l’expertise électrotechniques… et des compétences recherchées pour renforcer le service méthode et faire vivre pleinement les transformations engagées au quotidien. Une croissance de 15 % du chiffre d’affaires en 2017 et de 35 % sur les quatre premiers mois de 2018 sont affichés au compteur !

Concernant l’export, Sébastien Cerise précise « Reyes est présent à l’export pour environ 30 % du CA dans les années pleines, mais c’est un marché fortement impacté par l’évolution des prix du pétrole, du gaz, des minerais car nous fournissons principalement des infrastructures d’énergie, des marchés de distribution électrique, en environnement pétrolier, en offshore, distribution électrique en environnement minier. C’est souvent dans des lieux improbables, au fin fond du désert ou sur des plateformes pétrolières par exemple ! »

Sébastien Cerise, directeur général de Reyes complète : « Au-delà de 2018, le marché est porteur et les perspectives sont positives, avec une bonne visibilité. Notre positionnement nous permet de voir loin : nous sommes spécialisés dans les équipements électriques en environnement sévère, ce qui veut dire de très fortes contraintes à l’entrée, de très fortes contraintes techniques et de production, donc quand on s’engage avec des clients c’est généralement sur le long terme pour souvent plusieurs dizaines d’années. Nous avons déjà des marchés qui nous emmènent jusqu’en 2030. L’apport d’automatisation dans la production sera primordial pour amplifier ce flux. Ceci nous permettra de soutenir notre développement, de répondre aux attentes de nos clients. Nous allons aussi vers des services de plus en plus personnalisés d’où l’importance de l’automatisation !
»

Vous souhaitez en savoir plus sur le programme Ambition Industrie du Futur, contactez Patrick Monassier, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises : pmonassier@auvergnerhonealpes-entreprises.fr

Témoignage

Partager