Vous êtes ici

Ils étaient avec nous sur Vivatech

Jeudi, 24 Mai, 2018



Du 16 au 18 mai dernier, 32 startups du monde de la foodtech et de l’agritech exposaient sur le stand Auvergne-Rhône-Alpes. Interviews croisées façon pitch de 2 entreprises, avec Guillaume Blanc, co-fondateur d’Exotic Systems, et Arnault Trac, co-fondateur de Weather Measures.

Messieurs, pouvez-vous nous présenter vos entreprises en quelques mots?

G.B. : Exotic Systems est une entreprise qui développe des objets connectés, qui les conçoit et les fabrique pour le monde de l’industrie et l’agriculture. 

A.T. : Nous avons créé Weather Measures il y a 3 ans. Nous sommes aujourd’hui huit et travaillons dans la météorologie de précision qui consiste à intégrer différentes sources de données météo (radars, satellites, modèles) pour apporter la donnée la plus fine possible qui correspond à l’usage de nos clients. Nos solutions s’appliquent au secteur de l’agriculture. Nous travaillons par exemple avec le groupe Limagrian, Cristal Union ou Axereal. Mais nous travaillons également pour l’industrie avec Michelin ou encore le groupe Total. 

Quels étaient vos objectifs sur Vivatech ?

G.B. : Sur Vivatech, nous étions là pour présenter une méthodologie et une plateforme qui facilitent le développement d’objets connectés et d’applications pour le secteur agricole. Cela permet aux entreprises de l’agriculture de s’appuyer sur des éléments concrets et une méthodologie rassurante afin de réduire le temps de développement du projet et le risque financier associé.

A.T. : L’objectif pour Weather Measures était de communiquer sur nos savoir-faire, de rencontrer des partenaires potentiels, notamment dans l’éco-système Auvergne-Rhône-Alpes puisque, autour de nous sur le stand régional, une trentaine de structures exposantes faisaient partie du secteur agritech. 

Comment avez-vous été accompagnés par l’agence pour votre développement ?

G.B. : Cela fait longtemps qu’Exotic Systems travaille avec l’agence. Nous avons commencé par des actions autour de l’intelligence économique. Nous avons également été accompagnés pour notre première expérience au CES, ce qui nous a permis de prendre pied dans ce grand bouillonnement de la technologie mondiale à Las Vegas et de voir comment nous positionner.

Enfin sur Vivatech, nous avons bénéficié d’un accueil sur le stand de la Région qui était orienté cette année sur la thématique de l’agritech et de la foodtech. Nous avons été mis en avant dans le cadre des sessions de pitchs réalisées sur le stand et de la communication menée autour de cette présence régionale.

A.T. : Nous avons été accompagnés dans la définition de la stratégie de l’entreprise par un consultant extérieur. Nous avons également bénéficié de formations dans l’intelligence économique en général mais aussi de modules plus courts, par exemple sur la préparation d’un salon professionnel afin de savoir qui cibler, qui faire venir sur un événement et comment maximiser les retombées d’un salon.

Quels sont vos objectifs à 3 ans ?

G.B. : Après avoir développé des objets pour d’autres entreprises, l’objectif aujourd’hui est d’en développer en propre afin de répondre directement aux besoins des agriculteurs. Notre but est de présenter un nouvel objet connecté lors du SIMA (Mondial des fournisseurs de l’Agriculture et de l’Elevage) en février 2019 à Paris. A 3 ans, ce qu’on veut, c’est devenir des fabricants d’une gamme de produits qui adresseront le marché de l’agriculture.  

A.T. : Nous avons lancé il y a tout juste un an un nouveau produit qui s’appelle le Concentré Météo. La solution se développe en France et la prochaine étape va être son déploiement à l’international.

En savoir plus : www.exotic-systems.com - www.weather-measures.com 

 
Événement
International

Partager